Coachella célèbre ses 20 ans avec un docu qui s'annonce hagiographique

Coachella célèbre ses 20 ans avec un docu qui s'annonce hagiographique

par Gwen  |   le 10-01-2020

Coachella, c’est un peu le Beaujolais nouveau des grands festivals - en beaucoup moins abordable. Chaque année, à la même période, l’affiche tombe et c’est le moment du verdict après sa sempiternelle nuée de prédictions absurdes : Daft Punk en invité surprise ? Une reformation miraculeuse de Oasis ? Une prestation hologrammique de David Bowie ?

Cette année, la grand-messe californienne a réussi à poser sur la table le retour de Rage Against The Machine (imaginez donc des quadras en flanelle supporters de Bernie contraints de cohabiter pendant trois jours avec des héritières prépubères de Beverly Hills), une apparition de Frank Ocean (ou pas… on se permet encore d’en douter) et bien entendu, le triomphe garanti de Aya Nakamura.

Coachella a donc pris l’habitude de fomenter de gros coups (comme le show Homecoming de Beyoncé l’a encore prouvé récemment) et cela fait 20 ans que ça dure. 20 ans que l’événement bâtit son mythe sur ses exclusivités de début de saison, mais aussi ses palmiers, son soleil assassin, son bling-bling assumé et ses coutumes vestimentaires folkloriques poussées à bout par des instagrammeurs en chien.

Le festival profite donc de cette occasion pour nous préparer un documentaire bien épais en association avec YouTube. "Coachella: 20 years in the Desert", dont la bande-annonce fort maigre ne révèle pas grand chose, promet « d’ouvrir pour la première fois le coffre-fort afin de présenter les performances et les histoires en coulisses qui ont façonné le festival. Le film donnera un regard rare sur le début coloré de Coachella, présentera des images exclusives, des interviews inédites et proposera des performances-clés de certains des plus grands noms de la musique, dont Billie Eilish, Kanye West, Daft Punk, Travis Scott, BLACKPINK , LCD Soundsystem, Rage Against The Machine, Pixies, Swedish House Mafia, Jane's Addiction, Björk, The White Stripes, Madonna, Moby, Beck, Radiohead et plus encore. »

Tout ce joyeux programme sera en ligne le 31 mars prochain et on espère bien y voir la réaction post-traumatique de Drake après s’être fait galocher par Madonna.

Pour ceux qui désespèrent de ne pouvoir s’y rendre, rassurez-vous : les trois quarts du line-up finiront probablement de ce côté-ci de l’Atlantique quelques semaines plus tard, éparpillés entre le Primavera Sound, Glastonbury, Werchter et Roskilde, et il sera donc envisageable de les apprécier à moins de 300 mètres de la scène avec une bière correcte en main (la consommation d’alcool à Coachella se limitant aux zones réservées. Losers.)


Cette nouvelle nous permet également de rappeler que Coachella reste surtout un rassemblement de véritables passionnés de musique comme le démontre cette séquence du Jimmy Kimmel Live dont on ne se lasse toujours pas…