Boris : un nouveau double album et des rééditions pour le label de Jack White

Boris : un nouveau double album et des rééditions pour le label de Jack White

par Jeff  |   le 20-05-2019

Heavy metal, doom, noise, stoner, drone, shoegaze, post-rock ou sludge... la palette de genres avec laquelle Boris s'amuse depuis sa formation à Tokyo en 1992 est trop large pour qu'on tente une description de la musique du groupe. On se bornera plutôt à en faire l'un des groupes les plus importants et essentiels du rock avant-gardiste.

Un groupe qui a annoncé la sortie en plein mois d'août de LφVE & EVφL, double album qui sera déjà le 25ème de la carrière des Japonais. Dans nos contrées, le groupe n'a jamais été vraiment affilié à un label, travaillant au fil des ans avec des labels comme Southern Lord, Sargent House ou Conspiracy Records.

Fidèle à cette volonté d'ouverture, c'est sur le label de Jack White, Third Man Records, que LφVE & EVφL sortira, confirmant au passage que ce travail de l'Américain est autrement plus précieux et fréquentable que sa carrière solo ou sa reformation des Raconteurs - même si on a envie de penser que ce sont ces deux dernières vaches à lait qui permettent à Third Man d'exister. C'est d'ailleurs dans la salle de concert attenante aux studios de TMR que Boris avait joué intégralement son classique Pink en 2017 - un concert enregistré et gravé sur vinyle, mais également disponible sur Spotify.

Cette sortie estivale (dont on n'a pas encore d'extrait à partager) s'accompagnera de rééditions de Akuma No Uta et Feedbacker, deux albums aujourd'hui introuvables. On vous propose de vous prendre le premier dans la gueule. Attention, si la pochette de Akuma No Uta évoque le Bryter Layter de Nick Drake, son contenu prend beaucoup moins de pincettes que l'Anglais pour communiquer ses intentions.