Aux Brit Awards, Alex Turner déclare sa flamme au rock'n'roll

Aux Brit Awards, Alex Turner déclare sa flamme au rock'n'roll

par Jeff  |   le 20-02-2014

L'année 2013 a été une année faste pour les Arctic Monkeys, celle d'une véritable consécration populaire grâce à un album qui a mis pas mal de monde d'accord, AM. Depuis la sortie de ce cinquième effort studio, les Anglais enchaînent les dates sold out et les récompenses. En tout logique, ils ont hier remporté le Brit Award du meilleur album de l'année écoulée, devant David Bowie ou Disclosure. Sur la scène de la O2 Arena de Londres, Alex Turner s'est ainsi fendu d'une tirade sur la persistance du rock, et le fait que le mouvement connaisse régulièrement des hauts et des bas. On vous refile la transcritpion, et la vidéo du bazar.

"That rock and roll, eh? That rock and roll, it just won’t go away. It might hibernate from time to time, sink back into the swamp. I think the cyclical nature of the universe in which it exists demands that acquiesce to some of its rules. But it’s always waiting there, just around the corner, ready to make its way back through the sludge and smash through the glass ceiling, looking better than ever. Yeah, that rock and roll, it seems like it’s faded away sometimes, but it will never die. And there’s nothing you can do about it…"

Et tant qu'on en est à vous parler des Brits, sachez qu'hier, Lorde (la fille de 18 ans qui en fait 40) s'est fendu d'une version "disclosurisée" de son tube "Royals". Pour ceux que ça intéresse, voilà ce que ça donnait: