Alkpote et Kaaris en empereurs de la crasserie

Alkpote et Kaaris en empereurs de la crasserie

par Jeff  |   le 04-07-2019

Soyons clairs, dans le rap, tout le monde aimerait être Alkpote. Sauf que les envies de grandeur de 99% des rappeurs les empêchent d'aller aussi loin que lui dans les textes et l'attitude - un featuring sur Les Marches de l'Empereur, ils en rêvent tous, mais hors de question d'aller aussi loin en solo, de peur de se mettre à dos un label qui ne regarde pas à la dépense quand il voit les deux mots magiques que sont "pop urbaine". Pourtant nous sommes en 2019 et, qui l'eut cru, Alkpote est signé en major - c'est Sony Music France qui a su être le plus convaincant. On imagine (mieux, on espère) que le label est au courant de certaines déclaration un peu limite du Grand Aigle, sinon le coup de chaud va être ultime quand il retomberait sur la fameuse interview avec l'Abcdr du Son. En attendant, après avoir apprivoisé la ménagère et le hipster avec une collaboration avec Katerine à la gloire des mamans, Alkpote retrouve son fond de commerce et se paie Kaaris sur le nouvel extrait de son album à venir. Forcément, vu le CV des deux asticots, on est dans quelque chose d'un tantinet plus street et grivois, et le hipster et la ménagère pourront retourner à leur indignation devant tant de vulgarité et de pu-pu-pute.