Actress débarque chez Decca et s'attaque directement à Stockhausen

Actress débarque chez Decca et s'attaque directement à Stockhausen

par Émile  |   le 13-02-2019

En 1995, Karlheinz Stockhausen compose l'avant-dernière partie de son septuple opéra nommé Welt-Parlament. La pièce, inscrite dans l'architecture générale de son projet Licht, met en scène une fausse discussion parlementaire réunissant un président d'assemblée et des députés internationaux autour du concept d'amour. Entre propos politico-spirituel et digression monumentale sur la complexité de l'intégration du chant à l'esthétique de Stockhausen, la pièce est une construction d'une grande complexité, dont vous pouvez retrouver une analyse précise et approfondie ici si vous le souhaitez. 

Combien d'artistes contemporains des musiques actuelles seraient assez fous pour s'attaquer à une reprise d'un tel projet ? Pas beaucoup, c'est certain. En tout cas, malgré l'ampleur de la démarche, Darren J. Cunningham, aka Actress, n'a pas été retenu par l'effroi et prépare ce projet pour une représentation le 14/05 au Southbank Center de Londres. Si on ne connaît pas l'ensemble des détails de production et de scénographie, on sait néanmoins qu'Actress fait intervenir son double artificiel Young Paint, avec lequel il a déjà créé un EP éponyme l'an passé, et que le spectacle intégrera des samples enregistrés dans des sessions organisées pour l'événement avec de véritables députés de la Chambre des Lords anglaise.

Ce spectacle tentaculaire durera près de 3 heures, et on espère qu'il fera l'objet d'une version enregistrée, voire filmée, afin de capter tout le talent de l'Anglais. En tout cas, voilà de quoi fêter dignement sa signature chez Decca.