A découvrir absolument: Eric Dingus, producteur hyperactif

A découvrir absolument: Eric Dingus, producteur hyperactif

par Aurélien  |   le 29-10-2013

C'est avec regret que l'on est obligé d'admettre que la retraite anticipée de Clams Casino semble bel et bien avérée: a quelques beats inédits près - et notamment l'incroyable "Crystals" pour le compte de GTA V - le bonhomme a été très peu bavard cette année, lui qui nous avait auparavant habitué à une productivité folle. Mais qu'importe: les challengers ne manquent pas, et si Harry Fraud a beaucoup gagné à s'éloigner des sphères cloud rap ces derniers temps, d'autres n'ont jamais cessé de confectionner avec cet amour du beat aérien. Le jeune Eric Dingus en fait partie.

Car du haut de ses 18 ans et de son blaze un peu bouchonné, il en a sous le pied l'animal. Il en a même tellement qu'il ne s'arrête jamais, officiant dans des sphères à ce point souterraines qu'il semble impossible d'avoir posé une oreille sur tout ce que le phénomène a produit cette année. Même sa page Discogs est synonyme de vide, alors qu'un peu partout son nom est cité un peu partout, sur Datpiff comme sur de plus obscurs projets affiliés au Raider Klan. On vous rappelle à cet effet à ce track assez énorme pour le compte de Xavier Wulf.

Bref, vous l'aurez sûrement compris: il nous fait rêver ce petit con. Et comme les bonnes nouvelles ne s'arrêtent pas là, on peut trouver au détour de sa page Soundcloud de sacrées perles dont le beatmaker n'a probablement su pas trop quoi faire, déjà bien occupé par les sorties de son tout jeune label, les prods pour ses copains rappeurs, et une discographie à faire pâlir d'envie pas mal de beatmakers pourtant bien installés. On y trouve donc quelques relectures inédites, mais aussi et surtout une grosse louche de sélections et d'instrus rêveuses qui font saigner nos coeurs de garçons émotionnels. Et ce "Perfect Girl/No Remorse", balancé l'air de rien hier soir, ne manque une fois de plus pas d'arguments.