4 heures d'expérimentation au programme du prochain Jim O'Rourke

4 heures d'expérimentation au programme du prochain Jim O'Rourke

par Émile  |   le 09-09-2019

Jim O'Rourke, vous l'avez déjà croisé même si vous ne connaissez pas son nom. Né à Chicago en 1969, on a l'impression que le type n'a fait que des collaborations depuis cette année-là. Fennesz, Keiji Haino, Brigitte Fontaine, Thurston Moore, Wilco, tout le monde l'a accueilli pour un morceau ou sur des sessions entières. Et on ne parle même pas des albums qu'il a produits, comme ceux de Sonic Youth, Joanna Newsom ou Faust.

Au milieu de cette monstrueuse discographie pointent néanmoins pas mal de projets solo, et dans un spectre esthétique relativement épais. On vous en parlait d'ailleurs déjà il y a quelques années pour la sortie de son Simple Songs, qui sortait un peu du lot. Passé depuis quand même quelques années complètement du côté de l'expérimentation, le voilà de retour sur le label français Sonoris, pour un quadruple LP intitulé to magnetize money and return a roving eye. Un premier extrait est disponible : 15 minutes, histoire de préfacer une œuvre qui dépassera les 4 heures.  Pour entendre le reste il faudra attendre le mois d'octobre, mais une conviction nous habitude déjà : ça sent bon le disque complexe de qualité.