Télécharger le mix

Tracklist

  1. DJ Klubbingman - Magic Summer Night
  2. 4 Clubbers - Sonar 4
  3. Mike Nero - Give It All
  4. Tuneboy - Demolition (Technoboy Remix)
  5. Mos Phat - Shake'm (Cenoginerz Mix)
  6. La Chimera - Homeland
  7. Laura Turner - Soul Deep (Signum Remix)
  8. Denzil & Dwayne - Force Of Habit (Armin Van Buuren's Rising Star Mix)
  9. Don Diablo - Acceleration (Svenson & Gielen Remix)
  10. Roh Mayth - Barbie Girl (Club Mix)
  11. Parla & Pardoux - Liberté
  12. Scooter - Maria (I Like It Loud) (Club Mix)

Si tu t'es retrouvé un jour avec un pot entier de Dop dans les cheveux, des Atemi douteuses aux pieds, un poster des 2Be3 dans ta chambre et un CD d'Aqua dans ton baladeur alors il y a de grandes chances que ce mix exclusif de DIE KLAR te parle. Armé d'une communication truffée de références à Loana et Jean-Edouard, le collectif La Darude nous ramène tout droit dans les nineties et les noughties avec des teufs à la gloire de l'eurodance et de la trance, dans un esprit de liberté totale. Si un remix trance des « Lacs du Connemara » ne te fait pas peur, alors ce podcast risque d'être un régal pour tes oreilles. Pour le reste, on vous laisse avec les quelques mots de Karl aka DIE KLAR, dj et co-fondateur du collectif susmentionné. (crédit photo : Amara Ait Idir)

Tu aurais pu faire de la techno chiante et sombre comme une majorité de DJs parisiens. Comment en es-tu arrivé à jouer et à produire de la trance et de l’eurodance ? Quelles sont tes influences majeures ?

On va dire que je suis un éternel nostalgique, un grand amoureux des 90’s, de tout ce que cette décennie représente de rafraichissant et de décalé. Je joue une musique euphorisante et énergique en m’inspirant principalement des scènes hard trance néerlandaise et allemande, mais aussi de l’italodance. Pour te citer quelques noms : Scooter, DuMonde, 2 Unlimited, ou Prezioso.

Peux-tu revenir sur la genèse de votre crew La Darude ? Comment passe-t-on de la vénération de Gala, Steevy et Benjamin Castaldi à l'organisation de soirées ?

La Darude, c’est la soirée eurodance et trance de mon collectif Bel Air Sounds. Le but de cette soirée est de promouvoir ces styles de musiques happy des années 90 et 2000 dans un esprit de fête, de fun et de bienveillance. La Darude s’inspire de ma génération, celle qui a grandi avec les hits pop loufoques et plus tard avec des sonorités plus rave. C’est tout naturellement qu’avec Dj kwamé nous avons décidé de créer cette soirée, avec cette idée d’insuffler quelque chose de nouveau dans la scène parisienne, très dominée par les scènes techno et house. On trouvait intéressant d’associer notre soirée à des icônes pop culture de ces années là. Le Loftstory incarne, avec beaucoup d’humour, les valeurs de notre soirée-réalité !

L'eurodance et la trance ont connu un réel succès en Belgique ou en Allemagne. Comment expliques-tu la plus grande discrétion de cette scène dans l’Hexagone ?

Ce serait te mentir que de te dire que la France n’a pas d’historique avec l’Eurodance, au vu des gros succès des compilations trance/eurodance et des soirées Dance Machine dans les années 90’s. Je dirais que le genre s’est essoufflé petit à petit en France pour trois raisons.  La première est d’ordre culturel : nous avons moins cette culture des free parties que les pays du nord de l’Europe. Autre fait majeur, le fait que la France ait produit moins d’artistes internationaux sur ces genres musicaux comparé aux voisins : en Allemagne avec Scooter, Sash! et Paul van Dyk ou en Belgique avec Milk Inc., Paradisio ou Yves Deruyter. Pour finir, les années 90 en France ont été marquées par l’émergence de la house et du rap, des genres musicaux que la France s’est réappropriée avec succès.

Pour ton peak time, tu as le choix entre « Alarma » de 666, « Anthem 4 » de Floorfilla et « La Vache » de Milk Inc., vers qui se porte ton choix ?

« Alarma » sans hésiter. Ce cri d’alarme, mon cri du cœur !

Pour clore, parle nous de tes prochains projets et également de l’actualité pour la Darude.

Bah notre dernière soirée à Petit Bain a été annulée 10 heures avant l’ouverture du club suite à la déclaration du premier ministre. Puis nous avions prévu pour le printemps de nous exporter en Belgique et aux Pays-Bas  mais malheureusement vu le contexte actuel cela n’a pas pu se faire.. Au-delà de ça, nous avons une Darude le 29 mai A La Folie, qui je l'espère sera maintenue !

soundcloud.com/dieklar