Télécharger le mix

Tracklist

  1. Lazor Sword- Tar
  2. siriusmo-Idiologie
  3. mr.oizo and gaspart augé- le caoutchouc
  4. Kid Kaneval-radioheadrmx
  5. siriusmo- i like my voice
  6. mashinedrum- Spectrum Sequence
  7. Vulfpeck-Kuhmilch
  8. Sophie- Brokeup
  9. Chassol- the big sun
  10. Vulfpeck- The Speedwalker
  11. siriusmo- testtesttest
  12. siriusmo- good idea
  13. Squarepusher- Kill Robok
  14. Delia Derbyshire-the wizards laboratory
  15. Raymond Scott- night and day (siriusmoedit)
  16. Errorsmith- In a sweet
  17. Chassol- Dominus Pt.3
  18. mr.oizo- bonhome/ anstam- n/a
  19. siriusmo- mosaik/sirimande
  20. simbiz- Baak Seon Gaa Gan
  21. Hundret Waters- Animals-siriusmormx
  22. Oscar Peterson-samba de orfeu
  23. Prince Buster- hypocrites
  24. unknown-Berlin

Curieuse trajectoire que celle de Siriusmo: remarqué à la fin des années fluokids pour la qualité de ses relectures, l'Allemand a toujours demeuré infiniment moins bankable que Boys Noize ou Modeselektor. Pourtant, il a toujours fasciné pour des qualités qui lui sont propres: une musicalité exigeante et accomplie, surtout lorsqu'il crée de belles mélodies sur son Moog. Une réputation qui l'a naturellement amené à abandonner les cadences industrielles: après une effusion de sorties entre 2008 et 2011, Moritz Friedrich a fini par trouver son rythme de croisière et livre désormais un nouvel album tous les trois ans, toujours guidé par son envie de proposer des projets hauts en couleurs. Vous l'aurez compris: si Mo est un chic type, il est surtout un musicien tellement "in the moog for love" qu'on lui pardonne aisément sa discrétion légendaire - surtout si c'est pour pondre des disques aussi solides que son petit dernier, Comic.

En dix ans de carrière donc, rien n'a vraiment changé, ou si peu: Siriusmo incarne toujours cette techno cartoonesque, qui lorgent autant sur les early works d'Apparat que sur la moog music de Jean-Jacques Perrey. Pour celui pour qui la musique est davantage un hobby qu'un full time job (Moritz Friedrich est graphiste), la seule limite qui demeure sur ses disques, c'est le plaisir. Et à l'écoute de Comic, pas de doute: Siriusmo s'amuse beaucoup. Comme sur ses précédents efforts, il joue avec les limites de l'auditeur, entre saturations et interludes à la limite de l'abrutissement. Mais il se rattrape toujours de justesse, à la faveur de quelques perles electronica comme seules lui est capable d'en pondre. Ainsi, en dépit de l'effort de tri qu'il continue d'imposer, chaque nouveau disque de Siriusmo reste un rendez-vous immanquable: ce qu'il propose est de toute évidence bien trop riche, fou, romantique et dense pour qu'on fasse l'impasse.

Et si sa présence a bien été remarquée dans les soirées Monkeytown, ce n'est pas pour ses talents de pousseur de disque mais bien pour l'effet que font ses titres et remixes quand ils sont joués par les copains. De toute évidence, Sirisumo ne veut pas de l'étiquette de DJ, et il nous explique pourquoi: "En fait, ce n'est pas que je hais mixer, c'est juste que je suis proprement incapable d'orchestrer la musique que j'aime dans un fil cohérent. En plus je me sens mal à l'idée de passer des disques devant plusieurs personnes... je les mettrais mal à l'aise avec mon regard anxieux !" Une phobie qui l'a naturellement poussé vers le live. Il y a deux ans, il s'est même allié à Modeselektor pour former Siriusmodeselektor, un supergroupe qui s'est un peu bêtement contenté de piocher dans les répertoires respectifs. Et qui nous a surtout donné envie de savoir ce que ces trois-là pourraient sortir s'ils s'enfermaient dans un studio quelques semaines.

D'ici à ce qu'on ait la réponse, il nous faut savourer le moment: on a convaincu Siriusmo de ressortir ses decks du placard, et on ne va pas se mentir, ça nous fait vraiment plaisir. Au programme de ce Goûte Mes Mix, pas de grandes surprises avec cette belle plongée en apnée dans le monde de Siriusmo. L'occasion d'ailleurs de se rendre compte que son impressionnant catalogue de tubes n'a pas pris une ride, et que si ce mix ne force pas trop sur la technique, on s'en fout complètement: le plaisir d'écoute demeure intact, un peu comme sur disque.


soundcloud.com/siriusmo 
https://www.facebook.com/siriusmo/