Télécharger le mix

Tracklist :

  1. Intro - Johnny Kiki Van Laken
  2. Aqua De Beber - Mowley
  3. Wrap - Peet
  4. Tsjingel Tsjangel - Stikstof
  5. Assassi - Sanou San
  6. Balanceren - Brihang
  7. 21g - R2 & Taste
  8. Morale - Roméo Elvis & Le Motel
  9. Watch Yo Back ft Woods - Grey
  10. Mind Breaks / 34 Senamo - Eskondo
  11. A Notre Epoque - L'Or du Commun
  12. I Can Do It - Turtle Master
  13. Japan - Le Motel
  14. Champion Sound - Woodie Smalls
  15. Interlude - Johnny Kiki Van Laken
  16. Merci beaucoup - JeanJass & Caballero
  17. La Sauce - Hamza
  18. Ride - Nixon
  19. Autotune - Damso
  20. Donnie - Primero
  21. 4Z00 - Le Dé

Il n'y a pas si longtemps que cela, le rap belge avait à peu près autant de street cred que la folktronica moldave, le punk sénégalais ou le dubstep pakistanais. À part quelques vieux gâteux pour vous rabâcher les oreilles avec les premiers Starflam et De Puta Madre et l'un ou l'autre motivé pour essayer de vous vendre le renouveau de la scène, tout le monde s'en battait royalement les steaks.

Et puis par un alignement un peu inattendu des planètes, des gars comme L'Or Du Commun ou Hamza ont été à la base d'un engouement qui dépasse désormais les frontières du Plat Pays. Aujourd'hui, aussi improbable que cela puisse paraître, parler de rap belge n'est plus une chose sale. Même l'Abcdr du Son ou Les Inrocks s'y mettent, quand ce n'est pas le monstre Booba qui vient se servir directement à la source en prenant le Bruxellois Damso sous son aile.

Vu que beaucoup de choses ont déjà été dites sur le sujet, on a préféré laisser parler les platines d'un gars qui connaît bien le milieu, Junior Goodfellaz. Aux commandes d'une émission sur StuBru en compagnie du vétéran TLP, celui qui s'est découvert une véritable passion pour les métiers de la musique après un détour par le carnaval de Notting Hill connaît le sujet et les acteurs mieux que personne : "Étant le DJ de L'Or du commun et de Roméo Elvis, j'ai pu assister à l'émergence de ces deux artistes de plus près. Ce qui se passe en Belgique est énorme, la demande est forte et le public est demandeur, de plus en plus chez les jeunes. On a aussi la chance d'avoir l'appui et le soutien des plus anciens comme Starflam. Et puis ce qui fait la force de la scène belge, c'est sa cohésion. Tout le monde se connaît et s'intéresse à ce que font les autres. C'est une grande famille et la preuve c'est que les connexions se font de plus en plus. Ajoutez à cela que les artistes se diversifient et vont vers d'autres styles, et on comprend qu'il y a une véritable opportunité sur la durée."

Et très clairement, à l'écoute de ce Goûte Mes Mix 100% rap belge, on prend véritablement conscience de l'ampleur du phénomène et du potentiel immense d'une scène qui produit de la qualité sur tous les tableaux : producteurs et emcees, flamands et francophones, bouffeurs de boom bap et usines à trap, tout le monde œuvre à l'émergence et la respectabilité d'une scène qui vit peut-être encore dans l'ombre de l'Hexagone, mais qui commence à marcher sur ses plates-bandes et à ronger les parts de marchés. Et franchement, on ne trouve pas un titre dans cette sélection qui nous empêche de penser que c'est amplement mérité.

soundcloud.com/juniorgoodfellaz
www.facebook.com/juniorgoodfellazofficiel/