Des demandes régulières de stage ou de piges rémunérées nous obligent à commencer par cette précision importante : depuis sa création en 2008, Goûte Mes Disques fonctionne grâce au travail inlassable d’une équipe de rédacteur·ices bénévoles, tous·tes au service d’une certaine idée du partage et de la culture, et qui mettent régulièrement la main au portefeuille pour que le site existe.

Seconde clarification, au moins aussi importante que le première : après treize années d’« amateurisme professionnel », nous n'avons pas l'intention de changer de modus operandi. Bien au contraire, nos situations professionnelles IRL et vos retours enthousiastes (sauf quand on dit du bien de JuL apparemment) nous poussent à aller dans cette direction, plus que jamais.

Mais le constat est aujourd’hui sans appel : face à la multiplication des projets et l'évolution des pratiques sur le Net, nous avons besoin de fonds pour nous financer et de profils spécifiques pour nous assister dans la réalisation de tâches pour lesquelles nous sommes tout simplement incompétents.

Pour l’appel aux fonds, nous avons opté pour la solution Tipeee, la plateforme de financement participatif fondée sur le principe du pourboire. Notre page est consultable à cette adresse et, nous en sommes convaincus, elle vous donnera toute la latitude nécessaire pour nous soutenir. Nous n’avons pas voulu passer par la case crowdfunding, car celle-ci sous-entend une obligation de résultat qui pourrait peser sur la façon dont nous envisageons tous·tes notre participation à l’aventure Goûte Mes Disques. À l’inverse, le Tipeee fonctionne comme un encouragement permanent à continuer le travail, à ne jamais baisser les bras, et cela ressemblait à la meilleure façon de procéder.

Pour le recrutement, nous souhaitons nous tourner vers notre communauté pour dénicher ces perles rares qui, à l'image de tous·tes nos rédacteur·ices ou de notre webmaster, ont envie de consacrer un peu de leur temps libre (et plus si affinités) pour aider au développement et au bon fonctionnement de Goûte Mes Disques. Si vous voulez la version courte: on se marre comme des sagouins, mais hormis quelques bières, des places de concert ou le légendaire spagh bolo du patron, il n’y a pas de contrepartie. Il faut même écouter ce dernier radoter lors de longues AG virtuelles. Mais venons-en au fait : nous recherchons un·e graphiste, un·e photographe et un·e community manager / digital strategist. Une page dédiée a été créée pour détailler ces fonctions et vous permettre de candidater en toute connaissance de cause.

Cet édito va se terminer comme il avait commencé : sur une clarification. Si il ne fait aucun doute que votre soutien, en temps ou en argent, doit nous aider dans notre envie d’en faire toujours plus, rien ne changera fondamentalement si vous décidez de garder vos sous pour boire des coups ou de consacrer le temps libre qu’il vous reste à la réalisation de bracelets brésiliens. Il n’empêche qu’on compte quand même sur vous, et pas qu'un peu.