Welcome to Mali

Amadou & Mariam

Because Music  |  2008
7 / 10
par Jeff  |  le 15 janvier 2009

Depuis la sortie de leur Dimanche à Bamako, "parrainé" par Manu Chao et bombardé jusqu'à l'écœurement lors de l'été 2005, difficile de passer à côté du duo malien Amadou et Mariam. Le couple est désormais un poids lourd de l'imprévisible et inégale mouvance 'world' et la sortie de leur nouvel opus est considérée par les fans du genre comme un petit évènement.

Évidemment, dans les rédactions des webzines, où le genre a souvent mauvaise presse (à juste titre il faut parfois le dire), au même titre que Manu Chao, l'enthousiasme est lui un peu moins palpable. Mais c'était sans compter sur l'énorme surprise qu'a constitué "Sabali", premier single qui, en une écoute à peine, s'est imposé comme l'un des meilleurs trucs entendus en 2008. Y'a pas à dire, Damon Albarn, grand connaisseur de l'Afrique (certains se rappellent peut-être de son Mali Music de 2002) et producteur du titre en question, a frappé un très grand coup sur "Sabali": synthé cheaps, beat rachitique et voix de gamine. Ce morceau-là est d'une beauté rare, du genre à arracher une larme à un légionnaire surexcité.

Car si ce "Sabali" inaugural désarçonne autant qu'il impressionne, il n'est nullement représentatif de ce Welcome To Mali qui voit Amadou et Mariam (faute de producteurs inventifs?) rester dans la droite lignée de leurs précédents opus – la Manu Chao touch en moins. Savant mélange de tradition (notamment avec la présence du génie de la kora Toumani Diabaté) et de modernité, Welcome to Mali, disque afro-pop en diable, ne prend pas des masses de risques et se contente de donner à l'auditeur ce qu'il est venu chercher: une musique simple, joyeuse et rafraîchissante, témoin d'une Afrique qui s'évade pour oublier bon nombre de ses problèmes. Certes, si les paroles de nombreux titres frôlent souvent la niaiserie la plus totale et jouent la carte de la dichotomie pour élèves de maternelle, difficile de ne pas tomber dans le 'piège' tendu par Amadou et Mariam. Ces deux-là s'aiment comme des fous, comme des soldats, comme des stars de cinéma et tout le reste en devient vite secondaire. Cette déclaration d'amour permanente en énervera peut-être plus d'un, mais en séduira de nombreux autres.

A l'évidence, Welcome to Mali est un disque extrêmement bien torché qui touchera un large public. Mais forcément, après avoir entendu "Sabali" une bonne centaine de fois en un temps record, on en redemande encore et encore. Malheureusement, cette collaboration n'a qu'un temps, et à l'image des trop rares associations TTC/Modeselektor, il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour que la route du trublion anglais et du duo malien se recroise à nouveau – chose hautement improbable depuis la reformation de Blur. A défaut, il faudra se contenter de bons petits disques d'Amadou et Mariam. C'est dommage quand on sait que bien entourés, le duo peut titiller le sublime.

Le goût des autres :

note : 33/10Fabien note : 77/10Julien note : 33/10Franck note : 66/10Nicolas