War Child Heroes

Various Artists

EMI  |  2007
6 / 10
par Splinter  |  le 13 March 2009

Vous avez sans doute remarqué vous aussi que, ces derniers temps, le monde est en train de méchamment partir en vrille. Il ne se passe pas une journée sans qu'en ouvrant la radio on nous assène de mauvaises nouvelles, de cours d'actions qui chutent, de milliards d'euros partis en fumée en l'espace de quelques heures, voire d'escroqueries monumentales qui, d'ailleurs, ne concernent qu'une infime minorité d'entre nous, sans oublier ces bonnes vieilles guerres qui n'en finissent pas. Dans tous les cas, il est bon de savoir que, pendant que la Terre arrive peut-être à la fin d'un cycle vieux de quelques millénaires, le rock, lui, qui n'a finalement que quelques dizaines d'années, tourne bien rond et que certaines têtes pensantes du monde musical prennent des initiatives heureuses, intelligentes et utiles. J'en veux pour preuve cette compilation à objet caritatif, Heroes, publiée sur l'initiative de l'association War Child, déjà à l'origine de quatre albums depuis Help en 1995, dont l'indispensable Help : A Day In The Life, maintes fois acclamée dans ces mêmes colonnes, en 2005.

Plutôt original, ce projet est parti d'une idée simple : des pointures de la musique comme David Bowie, Paul McCartney, Bruce Springsteen ou Stevie Wonder ont choisi un morceau de leur répertoire et confié à un artiste de la génération actuelle la lourde tâche d'en donner une interprétation moderne. Evidemment, présenté ainsi, le disque, composé exclusivement de reprises de dinosaures du rock et de la pop, offre moins d'intérêt qu'une galette remplie de titres inédits provenant de groupe à l'audience plus confidentielle, ainsi que l'était A Day In The Life il y a quatre ans ("Snowball" d'Elbow...). Cependant, il serait injuste de s'arrêter à cette description un brin superficielle, pour au moins deux raisons.

La première, c'est que nos chouchous d'Elbow (encore eux !), tout auréolés qu'ils sont désormais de leur Mercury Prize, y interprètent "Running to Stand Still" de U2 (initialement paru sur The Joshua Tree en 1987), peut-être l'un des meilleurs morceaux du répertoire du groupe irlandais, en tout cas l'un de ceux qui donnent le moins dans l'esbroufe. Et le résultat est franchement très bon. Si Guy Garvey ne possède manifestement pas les mêmes qualités vocales que Bono, l'interprétation tout en douceur de ce morceau, dans le style propre aux Mancuniens et assez proche d'un morceau comme "Leaders of the Free World", confère au titre un véritable intérêt qui, du coup, rejaillit sur cette galette.

La seconde, c'est que cette compilation parvient tout de même à réunir des artistes plutôt recommandables (Lily Allen, Beck, Rufus Wainwright, Franz Ferdinand…) pour des reprises de morceaux pas nécessairement très connus. Si l'on peut aisément mettre de côté la pitoyable reprise du "Heroes" de Bowie par les poussifs TV On The Radio ou bien l'irritante reprise live de "Call Me" (Blondie) par Franz Ferdinand, certains artistes n'ont quant à eux pas joué la carte de la facilité, de sorte que le disque parvient à étonner avec des morceaux qui font figure de perles relativement rares, comme "Victoria" des Kinks (par leurs presque homonymes Kooks), "Do The Strand" de Roxy Music (par les Scissor Sisters), "Sheena is a Punk Rocker" des Ramones (par les Yeah Yeah Yeahs) ou encore, quoique plus connue, "Transmission" de Joy Division (par Hot Chip).

On le voit, le projet est assez ambitieux et le résultat assez réussi. Finalement, le seul problème de cette galette sympathique est qu'elle risque probablement d'être cannibalisée par une autre initiative du même genre, l'impressionnante double compilation Dark Was The Night, sans doute moins orientée vers le grand public que celle-ci mais au contenu objectivement à la fois plus quantitatif et plus qualitatif. Il serait toutefois dommage de se priver de ces Heroes qui possèdent eux aussi leurs bons moments.

Le goût des autres :

note : 55/10Popop