Survival Kit

Goodie Mob

Organized Noize  |  2020
7 / 10
par Aurélien  |  le 9 décembre 2020

On ne dira jamais assez combien l'œuvre de la Dungeon Family d'Atlanta nous a marqué, et combien Organized Noize sont des génies mésestimés; combien l'alchimie d'OutKast nous manque et combien on aurait aimé poser nos oreilles sur un nouveau disque du duo. On ne vous dira pas, par contre, qu'on attendait monts et merveilles d'un disque du Goodie Mob en 2020. Pas par désamour pour le quatuor pourtant : si Cee-Lo Green est aujourd'hui un crooner fatiguant, on n'a jamais cessé d'aimer le rappeur qu'il était au sein de cette formidable troupe, d'autant que l'alchimie entre lui, Big Gipp, T-Mo Goodie et Khujo Goodie a donné naissance à Soul Food, l'un des premiers classiques d'une scène d'Atlanta alors naissante. Non, c'est juste que pour nous, le Goodie Mob appartient au passé, et que cette année, des disques comme celui de Spillage Village nous ont convaincu que leur mythologie et leur flambeau sont entre de bonnes mains. 

Mais voilà, on est fin 2020, et Survival Kit déboule avec sa pochette qui parvient à faire pire que le pire de The Pharcyde - saluons l'exploit. On ne va pas se le cacher : la promo entourant cette sortie est à ce point foireuse qu'on a le sentiment que personne ne souhaite qu'on donne sa chance à ce disque. Les intéressés en parlent à peine sur leurs réseaux, Genius a mis des plombes pour publier les paroles, aucun clip n'a été tourné et tout le monde s'en fout même si c'est la première fois depuis 2006 qu'André 3000 et Big Boi apparaissent sur le même tracklisting, même si c'est sur deux morceaux différents. Bref, on s'est dit qu'on n'avait pas grand chose à perdre, qu'au pire on serait confortés dans nos avis de sachants et qu'au mieux, on pourrait ajouter "prendre du plaisir avec un disque de Goodie Mob en 2020" à la longue liste des surprises de cette année pas comme les autres.

Si on en parle, vous en vous en doutez, c'est que Survival Kit figure dans la deuxième catégorie. Passé une entame grondante façon Run The Jewels avec un Chuck D bien plus à sa place dans que sur l'insignifiant disque de Public Enemy sorti récemment, les titres s'enchainent et les bonnes surprises avec : ce nouvel effort est exécuté avec une énergie immense, ça ne cherche pas l'air du temps, et ça évite de trop en faire, avec à la clé un plaisir d'écoute contagieux. Et même s'il y a dans les cuivres de "Curry goat" ou "4 My Ppl" quelque chose de Spottieottiedopaliciousien, le disque reste déconnecté des chapelles et des tics de production de la Dungeon Family. À la bonne heure : cela sert le quatuor qui laisse exploser sa créativité. Ainsi, on trouve un Cee-Lo Green tout heureux de livrer des performances cinq étoiles (ce couplet-caviar sur "Survival Kit"), et tout le reste de la troupe démontre que, malgré leur fin de quarantaine, elle n'a jamais vraiment perdu son mojo. Le constat est d'ailleurs similaire pour les deux ATLiens d'OutKast qui, débarrassés de la pression d'une reformation, apparaissent pour le plaisir simple de découper une prod sur l'album des copains, pour mieux disparaître ensuite. 

En fait, sans avoir valeur de classique, Survival Kit rassemble tous les ingrédients d'un bon disque qu'on prendra plaisir à ressortir régulièrement : il est d'une durée correcte et sans fausse note, il fourmille de bonnes petites idées et d'ambiances qui offrent à l'ensemble un relief bienvenu et une belle replay value - kudos aux excellents "Calm B 4 Da Storm" ou "Me Tyme". Il n'y a guère que ce "Off Road" balourd qui fasse réellement tâche, et ressemble à la fausse note imposée par un Cee-Lo Green qui voulait sa petite parenthèse FM sur l'album de son groupe - et vu l'actualité musicale du reste de la troupe, on imagine sans trop de mal qu'on ne puisse rien refuser à celui qui a fait "Crazy", même si on leur rappellera bien volontiers que plus grand monde n'écoute Gnarls Barkley en 2020. Pour le reste, ce sixième album des vétérans du "sale sud" a tout de la bonne surprise, et peut même tenir la comparaison avec l'ultime disque d'A Tribe Called Quest d'il y a quelques années - sauf que ce dernier avait pu se payer une promo digne de ce nom. Clairement, le Goodie Mob méritait mieux que ça.

Le goût des autres :