Standissimo

Inside Out

altrisuoni  |  2008
7 / 10
par Franck  |  le 6 février 2009

Acteur incontournable de la scène jazz suisse depuis plus de 20 ans, Inside Out livre, avec Standissimo, un album bilan. Enregistré en live, il s’agit de suites orchestrales fondées sur la musique qu’a produit le groupe entre 1989 et 2005. Pas moins de sept musiciens pour ce Standissimo, qui exploite toute la gamme des instruments à vent : sax, trompette, bugle, flûte…

Autour du quartet initial, (Mathieu Schneider, Serge Kottelat, Popol Lavanchy et Alain Tissot), s’ajoutent Matthieu Michel, Sylvain Beuf et Eric Séva, qui ont déjà collaboré par le passé avec Inside Out. Commandées par le festival Stand’été 05, ces suites orchestrales dévoilent une force mélodique imparable. Sensibles, ces compositions swinguent tout au long de l’album. Même lors des "Interlude", où la musique se fait moins emphasée, ce sens du rythme reste toujours présent. La formation flirte même carrément avec le rock, comme sur "Coco" et "Native Dance". Energique, la musique d’Inside Out sait également se faire plus douce. "P’tit coucou" démontre ainsi une vraie sensibilité, notamment par sa flûte traversière qui allège et modère l’aspect parfois brutal de l’album. L’Afrique pointe le bout de son nez pour conclure l’album, avec "Stigmatango". Ce dernier titre est d’ailleurs un des morceaux les plus enthousiasmants de l’album. On notera tout de même que les improvisations pourront laisser certains sur le bord de la route, les musiciens se laissant parfois trop aller. Les conditions "live" y sont bien sûr pour quelque chose.

Standissimo s’adresse avant tout aux fans de la formation helvète. Mais pour celui qui souhaite avoir une synthèse de ce que fait le groupe, ce live est une bonne rétrospective de 20 ans de carrière qui met en lumière les capacités techniques et créatives du quartet.