Sam's Town

The Killers

Island  |  2006
2 / 10
par Splinter  |  le 22 novembre 2006

Je n'ai jamais compris ce qu'on pouvait trouver à The Killers, ce groupe américain originaire de Las Vegas, qui m'apparaît aussi pipeau et putassier que les mariages et les hôtels de cette ville. Hot Fuss, leur premier album sorti en 2004, a remporté pourtant un succès considérable à travers le monde, et les voici revenir avec un nouvel opus, Sam's Town, acclamé par une bonne partie de la presse et présenté comme l'un des meilleurs disques de l'année.

Quel malentendu ! Sonnant toujours comme une pâle copie de Duran Duran (c'est dire…), voire comme du Bon Jovi des mauvais jours, ce nouvel album est juste franchement pathétique. Le premier single, "When You Were Young", qui tourne en boucle sur MTV Pulse, est à l'image de ce disque, un titre overproduit, rempli de claviers aussi inutiles que kitsch, surmonté de la voix insupportable de Brandon Flowers, qui devrait apprendre à chanter sans gémir ni hurler, et surtout éviter d'imiter Bono. Jacques Lu Cont, alias Les Rythmes Digitales, auteur d'un horrible remix figurant en dernière piste de l'album, n'a même pas réussi à sauver les meubles. Mais comment l'aurait-il pu ?

Ma déontologie de journaliste parfaitement amateur m'ayant conduit à passer l'album en entier sur mon pauvre lecteur qui n'a pourtant fait de mal à personne ni même demandé quoi que ce soit à qui que ce soit, cette chronique, parfaitement subjective, comme de bien entendu, se terminera ici, sur ce constat terrible qu'il n'y a rien à retirer de cette galette pompeuse, qui croit même pouvoir, le plus sérieusement du monde, proposer un "Enterlude" et un "Exitlude". La bonne blague. Vous aurez compris qu'il paraît préférable d'éviter autant que possible les abords de Sam's Town, vraiment peu fréquentables, et, plus généralement, de sagement fuir ces tueurs de pacotille.

Le goût des autres :

note : 66/10Popop