Reasons To Hang Around

Minor Majority

Vicious Circle  |  2006
8 / 10
par Popop  |  le 16 février 2006

Il convient de souligner comme il se doit la prouesse réalisée par le label bordelais Vicious Circle en 2004 : parvenir à imposer dans certains médias français un groupe comme Minor Majority relève véritablement de l’exploit. Deux ans plus tard, difficile de savoir si Reasons To Hang Around bénéficiera du même traitement de faveur que Up For You & I, son très bon prédécesseur, mais toujours est-il que le plus dur est fait : les Norvégiens font désormais partie intégrante du paysage musical indépendant ayant pignon sur rue en France. La preuve, un de leurs titres a été retenu pour le casting royal de la compilation Modern Folk lancée à grand renfort de publicité – aux côtés de grosses pointures comme Devendra Banhart, Andrew Bird ou Antony & The Johnsons. Bref, c’est (avec un peu de retard) le début de la gloire.

Et à l’écoute de ce quatrième album (le troisième à être officiellement distribué chez nous après la réédition l’an passé de If I Told You, You Were Beautiful), on se dit que cette reconnaissance tardive est loin d’être usurpée. Non seulement le groupe de Pal Angelskar commence enfin à prendre son envol et à se démarquer d’influences un peu trop encombrantes (Tindersticks en premier lieu), mais surtout les treize compositions alignées sont absolument impeccables. Là où auparavant seuls quelques excellents titres sortaient du lot, le niveau ici est d’une constance royale : "Wish You’d Hold That Smile", "There Will Come Another, le superbe single "Let The Night Begin", "The Long Way Home", "What You Do To Me"… il n’y a absolument rien à jeter.

Avec un petit côté Johnny Cash en escapade pop, Reasons To Hang Around est une très belle confirmation qu’il convient de classer aux côtés des œuvres de Saint Thomas, autre Norvégien notoire à avoir su s'approprier l'âme du folk américain.

Le goût des autres :

note : 88/10Splinter