Raw Game LP

Spectacular Diagnostics

Autorproduit  |  2015
8 / 10
par Ruben  |  le 15 septembre 2015

Robert Krums, 38 ans, habite Chicago et occupe le poste de directeur créatif pour un grand prestataire de services informatiques du Midwest. Graphiste professionnel, Rob arrondit ses fins de mois en concevant sur demande des artworks (que l’on peut retrouver sur son compte Instagram).

Mais, en plus d’avoir un sacré coup de pinceau, le gars a également l’oreille musicale. En 2006, blasé du monde de l’animation, il profite d’un héritage de 2000 $ de sa grand-mère pour faire un break, s’acheter du matériel audio et, sous le pseudonyme Earmint, se mettre à bosser sur la production d’un premier LP: Another Early Evening. Cette première tentative, qui passera totalement inaperçue lui permettra néanmoins de se faire un nom en tant que beatmaker sur la scène hip-hop underground de Chicago.

Neuf ans plus tard, Robert Krums, cette fois-ci sous le nom Spectacular Diagnostics, revient avec un nouveau projet, Raw Game LP. Sans aucune affiliation à un label ou un crew, Spectacular Diagnostics doit se débrouiller seul pour appâter les MC qui poseront sur ses productions. C’est en écoutant l’excellent Pyrex Solar de The Purist que le producteur repère Westside Gunn et réussit à le contacter pour lui proposer un de ses beats. Le résultat, "Tommy Snort", ressemble à ce qu’Action Bronson aurait pu pondre s’il n’était pas né à New-York mais à Chicago.

De fil en aiguille, de collaboration en collaboration, de studio en studio, Spectacular Diagnostics arrive à regrouper pas moins de 11 rappeurs. La tracklist présente ainsi des représentants de l'underground comme Vic Spencer, Pyramid Vritra, Oliver The 2nd et Jeremih Jae qui, par la fraîcheur de leurs textes et la variété de leurs flows, s’intègrent parfaitement dans la globalité du projet. En effet, Raw Game LP est court mais cohérent, expérimental mais homogène. Structurellement, l’album se rapproche du Surf de Donnie Trompet & The Social Experiment ou du récent Lucky 7 de Statik Selektah: des MC talentueux posent sur des samples inusités remixés par le producteur qui y ajoute sa touche personnelle, le tout emballé dans un artwork original et accrocheur.

Au final, Raw Game LP est le fruit du travail d’un gars aux multiples talents qui consacre tout son temps libre à fusionner, par ses propres moyens, ses deux grandes passions: l’art visuel et le rap. La preuve ultime de cette affirmation réside dans la couverture de Raw Game LP, en réalité le screenshot d’un jeu video imaginé par Spectacular Diagnostics lui-même, où un bouton rouge déplace des blocs qui permettent au personnage (celui qui se sert d’une ligne électrique comme slackline) d’avancer dans les niveaux. On aperçoit d’ailleurs le nombre de points de vie restants au joueur dans le coin supérieur droit de l’artwork. Malheureusement, entre les sessions de mixage, les enregistrements studios et son job quotidien, Robert Krums manquait tout simplement de temps pour sortir son puzzle-game en même temps que l’album. 

Dans l’ombre du mouvement drill, rapidement devenu plus commercial qu’authentique, Chicago regorge d’artistes qui apportent leur science et leur vision à une des scènes hip-hop les plus contrastée du pays, et il suffit de creuser un peu pour trouver des perles rares comme Raw Game LP, qui plaira forcément à tous les amateurs de hip-hop US expérimental.