Planet Pimp

Soil & Pimp Sessions

Victor  |  2009
7 / 10
par Franck  |  le 28 février 2009

Soil & Pimp Sessions est une formation nippone, qui fait du jazz. En tout cas, c’est le genre musical qui se dégage le plus. Car leur musique est très particulière. Pas inécoutable, mais bruyante, voire fatigante pour certaines oreilles trop habituées à de la musique minimaliste. Le jazz de Soil & Pimp Sessions oscille entre explosion et… explosion. Pas de temps mort en effet durant Planet Pimp. Les saxo et trompettes virevoltent. Dès le début de l’album, ça pétarade dans tous les sens. Les instruments à vent agressent presque les oreilles. Les notes fusent, tout comme le rythme, endiablé sur les 5 premiers titres de Planet Pimp. A la moitié du disque, la formation décélère, mais ne freine pas pour autant la cadence. Peut-être pour ne pas perdre les auditeurs qui sont parvenus jusque-là.

Il n’y a pas à dire : ce sextet est en place. Midoryn à la batterie est monstrueux, Tabu Zombie et Motoharu, respectivement à la trompette et au saxo rivalisent de dextérité. Ne nous voilons pas la face : l’écoute d’un album tel que Planet Pimp peut saouler l’auditeur. 14 titres à fond les ballons, c’est peut-être trop. On est loin de ça. Que dire de plus ? Que le groupe attire les fans de jazz et de rock et le public friand des clubs au Japon. Qu’Internet les a fait connaître en Europe et aux Etats-Unis et que leurs concerts sont blindés (dans tous les sens du terme…). Bref, si vous voulez flamber en soirée, faites découvrir ce groupe jazz japonais : vous aurez la cote.

Le goût des autres :

note : 88/10Soul Brotha