Lost In The Dream

The War On Drugs

Secretly Canadian  |  2014
8 / 10
par Michael  |  le 20 mars 2014

Le groupe d'Adam Granduciel chercherait-il à jouer dans la même catégorie qu’Arcade Fire? C’est en tous cas ce que l’on se dit avec le premier single ("Red Eyes") et l'entame de Lost In The Dream. Un rock héroïque qui ressemble comme deux gouttes d’eau à ce que les Canadiens avaient pu produire sur The Suburbs, un disque sur lequel planait plus que jamais l'ombre de Bruce Springsteen. Cela s'entend en particulier dans la voix de Granduciel, dans ce phrasé, dans cette façon d'appuyer, d'accélérer et de tordre le rythme des mots.

Un changement somme toute logique quand on le compare à Slave Ambient, le précédent album, où synthés et aspirations plus "hi-fi" faisaient leur apparition sur quelques titres. Cependant, à l'écoute d'un morceau comme "Suffering", c'est surtout la capacité de Granduciel a avoir synthétisé une somme d'influences assez considérables et disparates qui frappe: Neil Young pour l'omniprésence de la guitare ("Red Eyes"), le krautrock pour les rythmiques motorik ("An Ocean In Between The Waves"), la new wave pour les claviers ("Burning"), l'ambient de Brian  Eno pour les longues plages minimalistes et synthétiques souvent en fin de morceaux, Bob Dylan pour le storytelling et l'art de ne pas respecter la métrique ("Eyes To The Wind"), le classic rock voire le soft rock californien pour les voix et certaines harmonies ("Disappearing").

Des influences totalement digérées et recomposées dans ce qui ressemble aujourd'hui à l'album le plus ambitieux du groupe où songwriting, chant et production sont parfois poussés aux limites du bon goût (dont il est bon de rappeler toute la relativité, notamment historique) mais pour un résultat on ne peut plus convaincant et qui, si on doute fortement que la troupe à Granduciel devienne un jour un groupe de stade, donne à entendre une oeuvre pour laquelle envies de grandeur ne sont pas nécessairement synonymes de musique au rabais.

Le goût des autres :

note : 77/10Jeff note : 88/10Maxime note : 66/10Amaury L