Livity

Zombie Zombie

Versatile Records  |  2017
8 / 10
par Jeff  |  le 19 octobre 2017

Face à un quotidien qui nous brise le moral et nous broie les neurones, chacun décompresse à sa manière, essaie comme il peut de prendre ses distances avec le réel pour s'amuser dans des dimensions parallèles. Mais comme le gin c'est so 2016, et que fumer du crack c'est quand même pas très Charlie, on vous conseille vivement Zombie Zombie, intouchable groupe fondé par le métronome moustachu Cosmic Néman (croisé dans Herman Dune) et le gourou du weird Etienne Jaumet (croisé sur scène avec les Red Hot Chili Peppers), qui s'est depuis adjoint les services d’un autre fendu du bulbe, le Docteur Lori Schönberg précédemment croisé au sein de The Berg Sans Nipple

A eux trois donc, les Français se chargent de défoncer les portes de la perception à force d’albums qui convoquent à peu près tout et n’importe quoi: les rythmiques motorik de Can, le prog-rock un peu cheesy, la cosmic disco façon Lindstrøm, l’italo qui sent bon les 80’s, la grandiloquence synthétique d’un Jean-Michel Jarre, l’esprit facétieux d’un Sun Ra Arkestra ou encore les B.O. de John Carpenter (à qui ils ont déjà rendu un fort bel hommage). Sacrée bestiole que Zombie Zombie donc, dont l’imprévisibilité de la trajectoire et l’amour du contre-pied garantissent une expérience passionnante qui nous place complètement en dehors d’un espace-temps connu.

Et l’excellente nouvelle, c’est que ce nouvel album ne fait pas exception à la règle : si l’ADN du groupe commence à être assez facilement identifiable, il est pour la première fois mis au service de compositions qui comptent parmi les plus dansantes et immédiates jamais pondues par le groupe, à l’image d’une plage-titre qui réveille les morts (uh uh), d’un « Acera » digne des meilleurs titres du premier SUUNS ou d’un « Looose » au groove indomptable et sur lequel on apprécie autant le travail de production de ce franc-tireur d’I:Cube que le petit solo d’Etienne Jaumet au saxophone. 

C'est bien simple: même le plus pourri des CDI, le plus imbitable des manuels scolaires ou les plus brise-couilles des supérieurs hiérarchiques ne résistent pas à la déferlante Zombie Zombie, qui offre avec Livity 6 visas pour d'autres mondes, au moins aussi pétés et bizarroïdes que ceux explorés par Rick & Morty sur [adult.swim]. Ce qui vous donne une idée un peu plus claire du joyeux bordel que représente ce disque.

Le goût des autres :