Let Me Introduce My Friends

I'm From Barcelona

EMI  |  2006
8 / 10
par Jeff  |  le 15 juin 2006

The Polyphonic Spree a du souci à se faire! Avec pas moins de 29 membres officiellement répertoriés, les Suédois de I'm From Barcelona font figure de candidats sérieux au titre de formation la plus insolite de l'année 2006 et risquent fort de marcher sur les plates-bandes d'un genre jusque-là dominé par les Texans, malgré l'arrivée ces derniers temps de jeunes pousses prometteuses comme Architecture in Helsinki. Première bonne nouvelle, les joyeux drilles de I'm from Barcelona ont eu la bonne idée de ne pas se dandiner dans des robes assorties en prêchant des odes au soleil à longueur de journée. Toujours inconnu en Europe (exception faite d'une date lors du dernier Primavera de… Barcelone!), le groupe recueille dans son pays l'attention depuis sa formation l'été dernier, la parution d'un premier EP au début de l'année (Don´t Give Up Your Dreams, Buddy) et aujourd'hui, de ce premier effort très attendu.

Bien sûr, comme tout collectif qui se respecte, le groupe est emmené par un chef d'orchestre/leader spirituel/gourou charismatique. Et c'est donc au rouquin moustachu Emanuel Lundgren que revient la lourde tache de canaliser les débauches d'énergie dont ses 28 acolytes se rendent coupables tout au long de ce Let Me Introduce My Friends haut en couleurs. En effet, avec des titres évoquant des sujets aussi essentiels que la philatélie ("Collection Of Stamps"), l'architecture en milieu vert ("Treehouse") ou les maladies infantiles ("Chicken Pox), et ce avec une bonne humeur tellement communicative qu'elle en dégoûterait presque certains, la pop sous prozac de I'm from Barcelona a des ailes dans le dos et la tête dans les nuages. En permanence inondé par les mélodies légères, les chœurs puissants et les instrumentations bon enfants en tous genres (trompette, flûte, ukulélé, glockenspiel, …), ce premier disque est à l'image de "We're from Barcelona", l'accrocheur premier single de la bande: les canons de la pop traditionnelle sont scrupuleusement respectés mais le "big band" suédois parvient à apposer sa griffe en leur ajoutant une irrésistible touche de douce euphorie qu'un format plus traditionnel ne permettrait probablement pas.

Printanières et aussi séduisantes que ces belles blondes sophistiquées qui ont fait la renommée du pays d'origine du groupe, les onze vignettes de Let Me Introduce My Friends ont une fonction multiple: elles s'annoncent comme le compagnon idéal de ces beaux jours qui se font quelque peu attendre, elles assoient un peu plus encore la réputation de la Suède en matière de pop toutes catégories et enfin, elle mettent de l'eau au moulin de tous ces fans de Lambchop, Architecture In Helsinki ou The Hidden Cameras avançant que plus on est de fous, mieux on crée.

Le goût des autres :

note : 88/10Adrien note : 77/10Laurent_old note : 66/10Nicolas