Halfway Homeless

Oddateee

Jarring Effects  |  2009
8 / 10
par Franck  |  le 6 juin 2009

Trentenaire issu du Bronx, Oddateee sort son deuxième album, Halfway Homeless, après un premier album paru en 2004, Steely Darkglasses. Produit par Dälek, ce dernier opus du fondateur du collectif The Labteks restitue une ambiance sombre. Electro, hip-hop, indus et même noise new-yorkaise cohabitent sur cet album. Les paroles, pessimistes, ne se noient pas pour autant dans une mélasse engageant à l’immobilisme. On navigue dans un monde où la lumière est peu présente, où le mal-être domine. On pénètre dans les bas-fonds peu rassurants de quartiers délaissés depuis des décennies. Cependant, l’envie de ne pas laisser aller les choses transpire sur chacun des 13 titres. Halfway Homeless accroche tout de suite par des titres mélodiques et non agressifs. Oddateee fixe des repères visuels et sonores et s’y tient tout au long du disque.

L’ombre de Dj Shadow (sans jeu de mots) plane également sur cet opus. Collaborateur entre autres de Dj Spooky ou Antipop Consortium, Oddateee laisse percevoir deux facettes. L’une est très rebelle, renforçant l’idée d’un rappeur observateur-militant d’un monde qui part en sucette. L’autre est plus centrée sur l’artiste lui-même, sur ses sentiments. En témoigne le dernier titre de cet album, "My Ex". Loin du hip-hop formaté, Halfway Homeless brille par son authenticité et sa simplicité. Il brasse de multiples influences, ne s’embarrasse pas de savoir si c’est "assez hip-hop" ou "trop électro".  Si Oddateee n'est pas un révolutionnaire du genre,  son dernier album brille par sa fraîcheur.