Depuis

Triptik

MPC Productions  |  2012
8 / 10
par Bahi  |  le 19 juillet 2012

Il faut bien l'avouer, la reformation de groupes est un exercice délicat qui a vu beaucoup d'ex-futurs compagnons de scène se casser les dents. Chocs des égos, choix musicaux douteux, appât du gain et autres prises de bec ont souvent eu raison de l'engouement généré par une probable réunification. Celle de Triptik a été mûrement réfléchie et articulée autour de trois personnes, des trois membres fondateurs de ce groupe qui en ont inspiré plus d'un. Près de dix ans après leur dernière sortie, Drixxé, BlackBoul (appelez le Greg Frite maintenant) et Dabaaz reprennent du service le temps d'un nouvel album intitulé Depuis. Et il est vrai que depuis la dernière fois, les temps ont changé, tout comme le discours. La paternité, la trentaine, l'amour, un nouveau statut dans le rap et une nouvelle envie sont désormais dans les phases des deux emcees. Toutefois, la musique ne s'est jamais arrêtée pour eux, et comme le dirait Dabaaz d'entrée sur « Ca fait plaisir » : Pas de fat come-back parce qu'on est jamais partis. Inutile de dire que ce retour était attendu de pied ferme, et rassurez-vous, l'attente valait le coup.

Contrairement à la plupart des reformations « d'anciens », Triptik ne s'est pas replié sur des recettes d'antan. Au contraire, les trois compères ont ouvert leurs portes à des nouveaux venus (et pas des moindres) comme 3010 ou Deen Burbigo. Mais ce nouvel EP puise sa force dans ce qu'a fait la force du trio auparavant : des flows décalés avec des rimes folles jonchées sur des instrus puissantes et éclectiques. Les premiers singles de l'EP, « Ca fait plaisir » et « Papa », illustrent parfaitement cette force, ce quasi paradoxe qu'est le rap de Triptik. Du rap de trentenaire comme on pourrait le dire, mais alors du très bon rap de trentenaire. Et pas du trentenaire qui veut faire croire qu'il est encore un gangster, qui fait de la soupe électro pour mettre du beurre dans ses épinards. Rien de tout ça. Ici, on a du trentenaire qui fait le musique qu'il aime, comme il l'a toujours aimé, avec les jeunes qu'il aime. En bref, Depuis est un disque qui respire la sincérité et le plaisir, et confirme le talent de ce trio qui s'est bonifié au fil des années. Et comme le bon vin, Triptik nous enivre avec des sonorités fraiches, étonnantes et facétieuses, mais il nous donne également l'envie d'en goûter encore plus. Et de fait, cette petite dizaine de pistes, aussi bonnes soient-elles, nous laissent un peu sur notre faim. Mais ne faisons pas les fines bouches, la cuvée Depuis est tout bonnement délicieuse. Garçon, vous nous en remettez un petit dernier ?