Cherry Tree

The National

Talitres  |  2004
8 / 10
par Popop  |  le 17 février 2004

Voilà un petit bonheur que l’on n’attendait pas si tôt. Il faut dire que la claque monumentale infligée par Sad Songs For Dirty Lovers est encore dans tous les esprits, et une possible déception est toujours à craindre. Heureusement, ce maxi est une nouvelle preuve du talent des américains, encore plus impressionnants sur ce format court. Les six inédits de Cherry Tree se situent dans la même veine sombre que les "Slipping Husband" et "Available" de l’an passé : à mi-chemin entre les Tindersticks pour le romantisme désabusé et 16 Horsepower pour cette hargne torride et électrique. Le plus bel exemple de cet équilibre est sans doute la chanson-titre, véritable concentré de rage contenue en attente de l’explosion finale, et où la voix ténébreuse de Matt Berninger fait des merveilles.

Plus léger, "All Dolled-Up In Straps" est sans doute ce que le groupe a sorti à ce jour de plus accessible, une pop-song belle à pleurer et toute en finesse. Et à l’extrême opposé, on se retrouve avec une version incendiaire de "Murder Me Rachael", capturée en live lors de la récente Black Session des américains, avec ses guitares et son violon rivalisant de larsens pour appuyer les cris du chanteur. Inutile de dire le contraste qui se fait avec le morceau qui suit immédiatement cette prestation, "I Don’t Mind", sorte de comptine country teintée de blues placée en fin de disque et composée par un ami du groupe. L'un dans l'autre, une parfaite conclusion à ce condensé de talent émanant d’un groupe à chérir.

Le goût des autres :

note : 88/10Nicolas note : 88/10Julien note : 1010/10Maxime