Boulangerie Française, Vol. 2

DJ Weedim

French Bakery  |  2018
6 / 10
par Yoofat  |  le 28 février 2018

De retour derrière les fourneaux, DJ Weedim renouvelle l'expérience pâtissière et invite une nouvelle fois ses copains sur un projet de sa propre confection. Dans ce hip-hop forcément très pluriel, DJ Weedim impose une patte, fortement inspirée par la scène d'Atlanta dans le son et le rythme qu'elle impose aux MCs.

Comme lors de la première édition, le légendaire Alkpote ouvre le bal. "Tounsi Freestyle Pt. 2" nous rappelle, s'il était nécessaire que Le Grand Aigle est éternel et que sa rencontre avec Weedim est l'une des meilleures choses qui soit arrivée au rap français durant cette décennie. La future légende Biffty est quant à lui présent sur trois des dix-neuf (!) titres de la tracklist, oscillant entre le grotesque (avec Iron Sy, un autre MC ressuscité par Weedim) et la souye la plus pure ("Ma Chambre" fait étrangement penser à "OMG" de Usher et will.IAM). Parmi les usual suspects de la Boulangerie Française, A2H plie avec une aisance déconcertante la prod très sudiste du Niçois, tandis que Jok'air peine (comme souvent sur les prods de Weedim) à paraître aussi lumineux que sur une prod de Pepside, par exemple.

Mais dans cette manière bien à lui d'être dans le turn up permanent, DJ Weedim a également contribué à mettre dans la lumière le travail de beatmaker/producteur dans le rap français. A l'exception de certains grands noms comme Kore, ces travailleurs de l'ombre ont toujours manqué d'exposition. Mais ceci est en train de changer. Les rappeurs mettent de plus en plus en avant leurs beatmakers préférés et certains d'entre eux n'attendent pas l'aval des vocalistes pour gagner en visibilité. C'est précisément ce qu'a fait Weedim, respecté de tous et pouvant se permettre de contacter et de réunir une flopée de monde sur ses projets. Avec le temps, La Boulangerie Française va peut-être devenir une sorte de passage obligé pour confirmer son nouveau statut. C'est en tout cas ce qu'un collab avec quelqu'un comme Roméo Elvis laisse entrevoir, ce dernier honorant l'invitation par un morceau complètement original. La lumière qu'a pris DJ Weedim ne sert donc pas qu'à servir ses intérêts propres, mais également à ceux des nombreux talents francophones qu'il a repéré - on pense ici à 2cheesemilkshake, 21 Souyard (quel blase) ou le très prometteur 6rano (de nouveau, quel blase). 

La qualité de ce genre de projets entièrement conçu par un producteur peut aussi être son plus grand défaut. A force de jouer la carte de la diversité, on se perd souvent et la qualité globale du projet en pâtit nécessairement. Quelques unes des viennoiseries de la Boulangerie Française ont un goût plus indigeste que d'autres. Mais c'est aussi la beauté de ce rap éminemment pluriel: il y en a vraiment pour tout le monde.

Le goût des autres :