A Name Out of Place Pt. II EP

Tzusing

L.I.E.S.  |  2015
8 / 10
par Simon  |  le 23 juillet 2015

Soyons clairs: à part ton âme et le boudin blanc, les Chinois ont tout contrefait. Un paradis du faux qui t'amuse au moment d’acheter ta vareuse de CR7 sur le marché de Tunis mais qui t’emmerde soudainement quand tu te surprends à apprécier un grand cru de Beijing imitation Bordeaux - Jean-Luc Petitrenaud approuve cette plaisanterie. Au-delà de la boutade, la musique électronique, un des derniers bastions à survivre à la toute-puissance des descendants de Ming, faisait hier encore la fière avec ses Berlin et ses Chicago au-dessus de toutes critiques. Sauf que le Chinois, c’est comme Sega : c’est plus fort que toi. Débarqué au pays des producteurs talentueux mais sortis de nulle part via l’essentielle structure L.I.E.S., Tzusing débarque avec le deuxième volume de sa série d'EP’s A Name Out of Place : une sorte de tsunami (sorry pour les vannes) electro/techno/EBM complètement vrillé, prompt à massacrer des clubs en mode chien à la vapeur sauce aigre-douce. Plus sérieusement, Tzusing a une assise rythmique incroyable et une intelligence du gras étonnante. Toujours malin dans ses tours de con, le Chinois balance quatre bangers dignes d’une Paula Temple croisée avec un Truss sous mauvais crack. Un EP extrêmement physique et incroyable à la réécoute. Un cassage de club à la hauteur de ce que le renouveau electro aura à proposer de mieux dans les mois à venir. Brace Yourself, The Chinese are coming.

Le goût des autres :